Table ronde : Energie et développement durable au Brésil, enjeux sociaux et techniques

La croissance économique du Brésil qui fait la part belle aux industries lourdes et l’augmentation du niveau de vie des ménages se traduisent par un accroissement rapide de la consommation énergétique. Le Brésil a développé pour y répondre des solutions technologiques originales telles que le recours massif aux agro-carburants pour son parc automobile et l’exploitation de gisements de pétrole et de gaz en off shore profond. Il a également relancé la construction de grands barrages hydro électriques sur les fleuves d’Amazonie et cherche à développer une capacité de génération en énergie éolienne. Ces éléments techniques composent une transition énergétique originale qui doit être confrontées à différents enjeux.

Tout d’abord un enjeu social, celui de la desserte de populations pauvres, dans les régions isolées mais aussi dans les quartiers sous intégrés des métropoles, auquel a répondu le programme Luz Para Todos. D’autre part, le défi de la distance dans un territoire de 9 Millions de km², progressivement interconnecté et qui doit être aménagé.  Les enjeux environnementaux sont d’autant plus présents qu’ils donnent lieu à des conflits, particulièrement autour des grands barrages, mais comprennent aussi les effets des décisions prises sur les émissions de GES. Enfin l’impératif économique est de faire baisser le prix de l’énergie au bénéfice de la compétitivité des industries et des consommateurs. Tout cela implique des innovations, à la fois dans les technologies et leurs usages, mais aussi dans la façon dont l’Etat et les entreprises prennent en charge ce défi de la transition énergétique.

Cette table ronde vise à confronter sur cette question les points de vue des géographes spécialistes du Brésil, et notamment du développement durable en Amazonie, avec la vision des sciences de l’ingénieur sur les technologies de l’énergie.

Table rondeConsulter le programme
Jeudi 11 avril 2013
Institut des Amériques, 175 rue du Chevaleret, 75013 Paris, 8ème étage

14h00 : Les enjeux régionaux du système électrique en Amazonie
Martine Droulers, (CNRS / CREDA), Marzio Cattaia (UNICAMP), Céline Broggio (Université de Lyon 3)

15h00 : Quelles solutions de production d’électricité compatibles avec un développement soutenable ?
Bernard Multon (ENS Cachan, laboratoire SATIE), Sébastien Velut (Université Sorbonne Nouvelle –
Paris 3, IHEAL-CREDA)  Lire la présentation

16h00 : Table ronde : Les grands réseaux électriques
Avec la participation de Bogdan Marinescu (ENS Cachan – RTE) et de Gisela Pires do Rio (Université
fédérale de Rio de Janeiro, professeur invitée à l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine)

 

 

 


Vous aimerez aussi...